Antiquité et imaginaire — Ave Caesar

Ce jeu propose de participer à une course de chars dans le Circus Maximus et de devenir le meilleur aurige de Rome.

Le principe en est simple : la piste est découpée en cases et chaque joueur possède le même nombre de cartes permettant d’avancer d’une à cinq cases. À chaque tour, il a le choix entre les trois cartes qu’il a piochées. Là où le jeu demande de la stratégie, c’est que la piste comporte des virages où il vaut mieux prendre l’intérieur car il est plus court.

 

D’autre part, il existe des « goulets d’étranglement » où l’on peut empêcher les joueurs derrière nous d’avancer, les obligeant à défausser leurs cartes. Enfin, une fois par partie, avant d’avoir achevé trois tours, il faut passer devant la loge impériale et dire « Ave Caesar ! » On l’aura compris, la vérité historique est assez bouleversée et le thème premier du jeu (une course automobile avec arrêt au stand) perce sous son costume romain. Mais, peu importe finalement. Le jeu est simple, beau et agréable. Et la règle comporte une note historique qui remet les idées en place.

 

F. B. 

 

 

 

Ave Caesar,  W. Riedesser, Ubik, 2006

2-6 joueurs, à partir de 12 ans

Durée : 30 mn

35 euros

 

 

 

 


Dernières chroniques

Le 03 Avril 2017
Le titre a de quoi faire frémir l’amateur puisque les courses de char avaient lieu au cirque et non dans l’amphithéâtre. Néanmoins, plus qu’une (...)
Le 27 Janvier 2017
Comme son nom l’indique, ce jeu invite les joueurs à incarner des sénateurs à participer à des débats, représentés par des pions projets, et à (...)