Arithm'Antique - Bonus n°21 : Archimède pour l'éternité

Voici le récit complet que fait Cicéron de sa redécouverte du tombeau d'Archimède, comme cela a été abordé dans l'épisode n°21 d'Arithm'Antique :

"Du reste, à l'époque où j'étais questeur, c'est moi qui ai découvert son tombeau, dont les Syracusains ignoraient et même niaient l'existence. Un fouillis de ronces et de buissons l'entourait et le masquait de toutes parts. Il faut dire que je connaissais certains petits sénaires, lesquels, d'après une tradition, auraient été gravés sur le monument : il y était dit clairement que, au sommet du tombeau, on avait placé une sphère avec un cylindre. Un jour donc que je fouillais du regard tout le terrain situé aux abords de la porte d'Agrigente, car il y a là une multitude de tombeaux, voilà que mes yeux tombent sur une petite colonne qui émergeait à peine des buissons : elle était surmontée d'une sphère et d'un cylindre. Tout de suite je dis aux Syracusains c'étaient les notables qui m'accompagnaient que ce devait être justement ce que je cherchais. On envoie là nombre de gens armés de faux pour nettoyer et dégager l'emplacement ; puis, quand on eut frayé un passage, nous nous dirigeâmes vers la face antérieure du piédestal. L'inscription y était reconnaissable, bien que le temps eût mangé l'extrémité des vers dont il ne subsistait guère que la moitié. Ainsi la cité de la Grèce la plus célèbre et même à un moment la plus savante aurait ignoré le monument du plus génial de ses fils, si un enfant d'Arpinum ne le lui avait fait connaître."

Tusculanes, V, 23


Dernières chroniques

Le 23 Novembre 2017
Tous les jeudis, Antoine Houlou-Garcia vous fait aimer les mathématiques à travers la philosophie, l'art, la mytholgie et l'histoire antique ! (...)
Le 09 Novembre 2017
L’axiome d’Archimède est, comme on l’a vu dans l’épisode n°19 d’Arithm’Antique, un énoncé qui se trouve dans les Eléments d’Euclide : «  (...)