De(s) Contractions

Chaque semaine, un hypokhâgneux, du groupe de grec confirmé (très et trop rares), vous livre ses impressions, et rien que ses impressions, sur les déclinaisons, les conjugaisons, le vocabulaire et la syntaxe…en toute décontraction.

 

 

Semaine 1

 

Première semaine de grec et… Révisions! Dans la joie et la bonne humeur bien sûr…

Commençons par la grammaire (comment aurait-il pu en être autrement?) et plus précisément par l'accentuation. Ouh là là, qu'est-ce donc? On nous disait au lycée "les esprits, vous pouvez les regarder de temps en temps, les accents oubliez-les"… Oui mais c'était au lycée, bienvenue en prépa! On y découvre un certain nombre de gros mots… Un oxyton? Plus long, un propérispomène? Mais en allant à l'essentiel on survit, un seul mot d'ordre : la loi de limitation. Applicable partout : les verbes, les noms et les adjectifs (à condition qu'elle ne contredise pas l'accent premier du mot, bien évidemment).

Ensuite les déclinaisons, la première et la deuxième pour cette semaine (c'est déjà pas mal). Ouf! On connaît, c'est donc vraiment de la révision. Quoique… Le duel, nous avait-on dit, "cela existe, mais ce n'est absolument pas la peine de l'apprendre"… Eh bien si! Et puis des contractions (aïe!) mais cette fois "je ne vous demande pas de les apprendre parce que c'est infernal"… On est bien d'accord, merci Madame!

Quelques phrases de version à la maison, pour réviser la syntaxe. Cela nous est bien utile. Petite indigestion de phrases nominales, crise de foie à la substantivation… Et un petit programme de vocabulaire… Enfin bien sûr acquérir la Ragon-Dain de toute urgence (notre nouveau livre de chevet...).

Mais heureusement à côté de tout cela, histoire et littérature sont là pour nous remotiver. On balaye rapidement la préhistoire pour s'attarder sur l'époque archaïque : l'invention des jeux olympiques (ah on leur doit vraiment tout à ces Grecs), de l'écriture alphabétique, les vagues de colonisation, mais surtout les premières lois avec Clisthène et le basculement progressif vers la démocratie, qui vient mettre fin à la tyrannie.

Et en littérature… Par qui commencer tiens? Eh bien par le début, le premier… Homère bien sûr! L'Iliade, la colère d'Achille, la mort de Patrocle, la vengeance d'Hector… Et l'Odyssée, fabuleux récit rétroactif entre Télémaque et Ulysse, Pénélope qui résiste avant la reconnaissance finale.

Un bilan? C'est bien compliqué tout ça… Et cela fait beaucoup… Mais l'intérêt y est et on tâchera de tenir le coup toute l'année!

 

Nous vous disons « pchitt » et à la semaine prochaine !

 

Julie H813 (B/L)

 

 

 

 

 

 

Semaine 2

 

Cette semaine, nous avons eu l'occasion de nous exercer à la version, en continuant de revoir des bases grammaticales,  et d'évaluer nos connaissances dans un petit contrôle de vocabulaire... Nous continuons d'étudier l’histoire et la littérature grecques avec Hérodote (et sa langue bien particulière) et Eschyle notamment. Et nous faisons tout cela dans la joie et la bonne humeur!

 

Nous vous disons « pchitt » et à la semaine prochaine !

 

Claire H812 (A/L)

 


Dernières chroniques

Le 16 Janvier 2017
Chaque semaine, un hypokhâgneux, du groupe de grec confirmé (très et trop rares), vous livre ses impressions, et rien que ses impressions, sur les (...)