Errare Humanum Est — Bien planté

Plantages, intuitions malheureuses et autres fausses bonnes idées de nos illustres ancêtres.

 

 

 

 

Les signes se multiplient. Des rumeurs qui courent, de-ci de-là, au sujet de prophéties anciennes, d’un meurtre, de présages néfastes. En le voyant traverser le forum il y a quelques jours, le devin étrusque Spurinna a accosté César : « Méfie-toi des ides de Mars ! »

 

Balivernes, a pensé le grand homme. Mais voilà que son épouse Calpurnia l’implore à son tour : « J’ai vu en rêve notre maison s’effondrer cette nuit, et ton corps percé de coups mourir entre mes bras ». Le dictateur s’efforce d’ignorer le mauvais pressentiment qui flotte dans l’air, la sensation de malaise et d’imminence. Un de ses lieutenants le rappelle à son devoir : « les sénateurs sont réunis, et vous attendent en grand nombre ». César reprend ses esprits : « Ne t’inquiète pas pour moi, Calpurnia. Brutus sera là, si quelque chose devait m’arriver ».

 

Quelques minutes plus tard…

 

Sur le chemin de la Curie, César, triomphant, apostrophe Spurinna : « Eh bien, vieux fou ! Les ides de Mars sont arrivées !

– Mais pas encore passées », rétorque le devin.

 

Ups ! Id iterum faciebam

Suétone, Vie de César, 81

C. B.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dernières chroniques

Le 02 Mai 2016
Plantages, intuitions malheureuses et autres fausses bonnes idées de nos illustres ancêtres.   Léiodès prétend qu’il a vu des voiles dans (...)
Le 29 Octobre 2015
Plantages, intuitions malheureuses et autres fausses bonnes idées de nos illustres ancêtres.      Après dix années d’un siège (...)