Le Latin au Parc

Bienvenue au Parc !

 

Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs impressions, sur l’apprentissage du latin : élève déjà initié ou totalement novice, chacun souhaite les partager, avec son lot d’imprécision et de fulgurance. 

 

Les Romains levaient le pouce (d’ailleurs, nous ne savons pas !), certains jettent des tomates au jury, nous, au lycée du Parc, quand nous aimons, nous faisons « pschittttt ».

C. L.-G.

 

Semaine 4 

 

Saluete !

 

Aujourd’hui, à l’abordage de la deuxième déclinaison, eh oui, iam iam ! Vitesse de croisière toujours, de Charybde en Scylla, comprenez de la première à la deuxième déclinaison, c’est un véritable casse-tête, que dis-je, épanouissement intellectuel que cette analyse des déclinaisons et de leurs marques ! Bonus dominus servos et ancillas amat… faut-il percevoir dans cette phrase une allusion à notre misérable – convoitée – position ? Quintus est à l’école ce que nous sommes au latin… Miser Quintus, te non laudamus ! Nos neurones palpitent déjà à l’idée de nouvelles aventures, qu’Aeolus fasse souffler sur nos feuilles le vent favorable du latin… et n’oublions pas, Latina lingua est facilis !

 

O Amice, tu dois commencer à comprendre à quoi ressemble un cours de latin en hypokhâgne au lycée du Parc... Mais tu n’es pas au bout de tes surprises. Sais-tu qu’il ne faut pas plus de deux heures de cours pour savoir manier (ou pas...) l’imparfait et le futur sur le bout des doigts, pour tous les groupes verbaux et composés du verbe être ?  Il faut de l’endurance pour suivre en latin, mais superero (non pas super héro mais je survivrai!!). J’en rajoute un peu, comme tu t’en doutes, ami, le latin ce n’est pas que des déclinaisons et des conjugaisons à perte de vue. C’est aussi des versions rigolotes sur le nouveau-né Quintus par exemple, qui est tout malade, mais qui guérit vite grâce à une déesse qui sera remerciée par le papa et la maman de Quintus (ici, on immole un agneau). Bon, dans certains textes on remplace la déesse par un médecin et l’agneau par moult cadeaux mais c’est quand même moins exotique...

 

Nous vous disons « pchitt » et à la semaine prochaine !

Adrien H812 et Emma H811

 

 

 

 

 

 

 


Dernières chroniques

Le 19 Mai 2016
Bienvenue au Parc ! Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs (...)
Le 13 Mai 2016
Bienvenue au Parc ! Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs (...)