Les lauréats du Concours CICERO - Octave

Depuis 2006, le concours international de culture antique et de langue latine Cicero (Certamen In Concordiam Europae Regionum Omnium, Concours pour la concorde entre l’Europe et les pays du monde) permet à plusieurs pays de participer simultanément à un événement qui promeut les valeurs de convivance et de paix en Europe, ainsi que les langues anciennes, selon le souhait du concepteur et directeur du concours, Patrick Voisin.

En douze questions, La Vie des Classiques vous propose de découvrir quelques lauréats du concours grâce à des entretiens qui vous feront partager la passion de ces jeunes et brillants antiquisants !

 

Comment vous présentez-vous : Quel âge avez-vous? Où habitez-vous? Quels-sont vos hobbies ?  Les livres et la musique que vous écoutez en ce moment? 

J’ai 15 ans et habite à Paris. Je joue au piano, à la guitare classique et pratique le théâtre et le chant. Je suis également très intéressé par l’histoire, la littérature et la musicologie. Mes auteurs français préférés sont Musset, Racine, Boileau et Paul Valéry ; j’ai lu récemment, entre autres, La Confession d’un enfant du siècle que j’ai beaucoup apprécié. Je porte également un vif intérêt à la musique baroque, notamment Bach, Vivaldi, André Raison et Corelli.

 

Quand et comment avez-vous commencé à vous intéresser à l’Antiquité? Y-a-t-il eu des rencontres importantes?

Je me suis toujours intéressé à l’histoire ancienne. Mon apprentissage des langues anciennes n’a fait que confirmer cette passion et m’a permis de découvrir la littérature antique.

 

Comment s’est prise la décision d’étudier les langues anciennes? Qu’on dit vos parents? vos amis? Etudiez-vous aussi le grec?

Ma décision d’étudier le latin et le grec s’est prise naturellement du fait de mon intérêt pour l’Antiquité et a été approuvée par mon entourage.

 

Où et comment les avez-vous étudiés ? Avez-vous eu des enseignants de latin/grec marquants (terriblement bons ou mauvais!)

J’ai étudié les langues anciennes au collège et au lycée Henri IV, où j’ai bénéficié d’un enseignement à la fois organisé et solide, à partir de la 5ème pour le latin et de la 3ème pour le grec. Plusieurs de mes professeurs de langues anciennes m’ont marqué en me donnant le goût de la traduction et en me faisant comprendre les subtilités de la langue de certains auteurs. Mes enseignants de latin au lycée m’ont également fait découvrir le thème qui m’a apporté une vision enrichissante du fonctionnement de la grammaire latine.

 

Quel est le premier texte que vous avez traduit?

Les premiers textes que j’ai traduits, tant en latin qu’en grec, étaient des textes scolaires. Quant aux premiers textes littéraires que j’ai étudiés, il s’agissait d’un extrait de la Conjuration de Catilina de Salluste en latin et d’un passage de la Constitution d’Athènes d’Aristote en grec.

 

Est-ce que vous trouvez ça difficile les langues anciennes? par rapport aux langues vivantes et aux maths notamment?

L’étude des langues anciennes demande un grand investissement, mais ce travail procure également un plaisir certain. S’il est plus difficile d’acquérir de la fluidité et des automatismes en latin et en grec que dans les langues vivantes, l’étymologie permet cependant de mémoriser plus facilement le vocabulaire en langues anciennes.

 

Qu’est-ce que cela vous apporte dans votre quotidien? dans votre formation intellectuelle?

L’étude de la littérature antique m’apporte chaque jour un grand plaisir et je lis régulièrement des ouvrages en latin et en grec. En effet, la lecture en langues anciennes permet de profiter des tournures stylistiques de langues expressives et remarquables par leur concision et donne une porte d’entrée indéniable à une littérature souvent fine et élégante. Les langues anciennes apportent une base culturelle valable tant pour la stricte période antique que pour les humanités modernes.

 

Racontez-nous l’aventure du concours Cicero : développez

La participation au concours Cicero m’a été proposée par mon professeur de latin en début d’année de seconde. J’y ai immédiatement porté un vif intérêt, percevant l’efficacité de la formation culturelle et linguistique qu’apportait la préparation de ce concours et étant déjà intéressé auparavant par la période hellénistique sur laquelle portait majoritairement le thème de culture. Nous avons été préparés, pour les deux épreuves, par notre professeur qui nous a fait réviser l’épreuve de culture durant un voyage que nous avons fait en Sicile la semaine précédant le concours.

 

Vous étiez surpris(e) du résultat?

J’ai été très surpris du résultat, ne m’attendant pas à avoir de récompense en seconde.

 

Continuez-vous les langues anciennes l’an prochain? Pourquoi?

Du fait de ma passion pour les langues anciennes, de la formation intellectuelle et de l’intérêt quotidien qu’elles me procurent, je continuerai le latin et le grec le plus longtemps possible.

 

Citez un auteur de l’antiquité que vous avez lu (votre préféré par exemple) et un que vous souhaitez lire?

Mes auteurs antiques préférés sont César, Tacite, Horace, Virgile, Thucydide, et surtout Salluste, dont j’apprécie particulièrement l’alliance d’élégance, de concision et de sarcasme. Je souhaiterais lire prochainement la poésie d’Alcée qui m’intéresse, malgré sa difficulté, en raison de l’admiration que lui portaient les poètes postérieurs et de son caractère tutélaire dans la littérature grecque.

 

Quel est le personnage historique/héros de l’Antiquité qui vous fait rêver? pourquoi?

Aucun personnage historique ne me fait réellement rêver. Cependant, j’ai une certaine admiration pour l’empereur romain Titus qui, malgré une jeunesse sulfureuse, s’est montré, au pouvoir, particulièrement clément et juste, notamment en tenant sa promesse de ne faire mourir aucun Romain du fait de l’empire.


Dernières chroniques

couverture Cio-collection Signets Belles Lettres
Le 08 Décembre 2017
Amis des Classiques, nous sommes tous tristes de la mort de Jean d'Ormesson. Pour lui rendre hommage, voici l'entretien qu'il avait accordé à (...)
Le 01 Décembre 2017
Depuis 2006, le concours international de culture antique et de langue latine Cicero (Certamen In Concordiam Europae Regionum Omnium, (...)