Les Sphyrènes d'Alexandrie - Fragmenta & Testimonia Cynicorvm Hodiernvm (FTCH)

- Qu’as-tu à voir avec cette femme ?

- C’est mon épouse.

- Tout ton portrait, ma parole.

Cicéron, De l’orateur, II, LXVII, 274 

Bien des auteurs des temps jadis ne nous sont connus que par quelques fragments et témoignages réchappés des autodafés causés par les sectes les plus furieuses, les censeurs les plus zélés ou les rats les plus affamés. Les collections de Fragmenta et testimonia ont d’ailleurs fini par constituer un genre à part entière. Quelques écoles philosophiques ont abondamment alimenté d’amples volumes de sentences parfois plus brèves que les blagues carambar de notre enfance ou que les tweets crachés à jet continu depuis la Blanche-Maison : ainsi des « Présocratiques », des « Cyniques », des « Stoïciens ». Or, ces fragmenta nous renseignent parfois mieux sur une époque que la Metaphysica d’Aristote, roborative choucroute-moussaka farcie d’entéléchies, entrelardée de causes secondes flambées à l’éther. Et leur teneur en philosophine est nettement supérieure à celle qu’on trouve dans un pompeux volume de Heildeggerus, composé en général de 40% de concepts-à-tirets et de 20% de tirets-inclus-entre-des-concepts[1].

À la manière d’Euclide d’Alexandrie, nous postulerons que certains fragments de ces vénérables Anciens gardent toute leur actualité. Plus fort qu’Euclide d’Alexandrie, nous prouverons ce postulat, en ouvrant au hasard l’excellent Pléiade des Présocratiques. On tombe sur cette pensée de Pythagore (=Jamblique, Vita pythagorica, § 260) : « Car ils ne pouvaient admettre que trois cent mille hommes, victorieux près du fleuve Tétraès, se laissent ouvertement dominer par le millième d’entre eux. »  Ouvrons l’excellent volume de Diogène Laërce au hasard, livre VI, § 86. On tombe sur cette profonde pensée de Cratès : « À un cuisinier paie dix mines, à un médecin une drachme, à un flatteur cinq talents, à un conseiller de la fumée, à une prostituée un talent, au philosophe une triobole. » Ouvrons L’affaire Verrès de Marc Tulle : « En effet, tout ce que je vous raconte, il ne le faisait pas en cachette, en utilisant des amis et des intermédiaires, mais publiquement, de la position éminente qu’il occupait, et en vertu de son pouvoir suprême et de l’autorité administrative qu’il lui conférait. » Ouvrons la correspondance de Cicéron (Ad Atticum, IV, 12) : « Je te prie, puisque Macron te tiens tant à cœur, de ne pas m’en vouloir. » Méditons la scholie au Ploutos d’Aristophane (S 959b) : « C’est une vieille, l’amie du jeune homme, qui s’adresse au cœur des vieillards ». Domination ? Argent ? Cœur ? Vieille ? Voilà qui nous mène tout droit aux tragi-comices de cette année, qui voit un peuple jadis épris de liberté s’apprêter à se laisser dominer tout cru par un cent-millième de ses membres.

 

Question : qui éditera les Fragmenta et Testimonia Cynicorum de notre époque ? Nous avons pensé faire œuvre de salubrité publique en tentant en direct, et pour la première fois à notre connaissance, d’esquisser une édition provisoire de ces pépites philosophales brutes de décoffrage. Cléo serait honorée que le jury du bac à lauriers de juin tirât matière à quelque sujet d’oral dans les fortes maximes ici gravées pour la postérité - mais n’anticipons point. Médite donc, (é)lectrice, (é)lecteur ces salades répandues sur le forum de la Ve République.

 

Fragmenta et Testimonia Cynicorvm Hodiernum (FTCH)

Fr. franciscvm I (= FTCH 1): « il n’y a pas d’avctorité sans exemplarité ». 18 novembre 2016.

Fr. franciscvm II (= FTCH 2): « Il y a injvstice sociale entre cevx qui travaillent dvr povr pev et cevx qvi ne travaillent pas et reçoivent de l’argent pvblic. » 27 novembre 2016.

Fr. franciscvm III (= FTCH 3): « ego moi ie démissionnerais si i’étais mis en examen ». 26 janvier 2017.

Fr. penelopianum I (= FTCH 4) : « ego moi ie trovvais mon salaire generevx. »

Fr. marcionvm I (= FTCH 5) : « †…† est vne femme intelligente, elle a lv beavcovp de libri – dont devx résvmés sevlement ont été pvbliés. » 20 janvier 2017.

Fr. brvnianvm I (= FTCH 6) : « ego moi ie pense qv’il devrait y avoir vne règvla simplex dans ce cas de figvre, qvi est qve ce ne doit pas être avctorisé ». 25 janvier 2017.

Fr. brvnianvm II (= FTCH 7) : « ego ie crois qve c’est qvelqve chose qvi se fait assez régvlièrement, d’essayer de faire décovvrir des choses, d’essayer de faire décovvrir un travail. » 21 mars 2017.

 

À propos de salades, nous nous permettrons modestement de proposer une infime correction à la toute récente, et en général excellente, édition des Problèmes hippocratiques, due à Jacques Jouanna et Alessia Guardasole. En LV, 1 (p. 23), on lit : « Pourquoi n’est-ce qu’à partir du 23 avril qu’on permet de manger de la laitue sauvage ? ». Il est évident que les savants éditeurs du texte, en suivant les leçons du Parisinus graecus 2230 et de quelques autres manuscrits encensés par les médias dominants, n’ont pas fait le choix le plus judicieux. Dans un manuscrit inédit, globalement corrompu mais en ce cas précis très fiable, trouvé récemment au fond d’une poubelle du Sénat, le Canardus catenatus 5033 (désormais Cc), on trouve, au folio 12r, un texte que l’on pourrait traduire ainsi au plus près : « Pourquoi est-on obligé, jusqu’au 23 avril, d’avaler de telles salades ? Et, à partir de cette date, de manger de la soupe aux orties †…† ». La suite manque, hélas.

 

 

Bibliographie

Les Présocratiques ; éd. sous la direction de Jean-Paul Dumont, avec la collaboration de Daniel Delattre et Jean-Louis Poirier, Gallimard, Paris, 1988. (Bibliothèque de la Pléiade).

Scholies anciennes aux Grenouilles et au Ploutos d’Aristophane ; éd. et trad. Marcel Chantry, Les Belles Lettres, Paris, 2009. (Fragments).

Hippocrate, Problèmes hippocratiques ; texte établi, traduit et annoté par Jacques Jouanna et Alessia Guardasole, Les belles Lettres, Paris, 2017. (CUF).

Cicéron, Correspondance. Tome II ; éd. et trad. L.-A. Constans, Les Belles Lettres, Paris, 1935. (CUF). 

Cicéron, L’affaire Verrès ; trad. Germaine Roussel, Les Belles Lettres, Paris, 2015. (Le goût des idées ; 48).

Euclide, Les Éléments. Tome I, Livres I-IV, Géométrie plane ; introd. Maurice Caveing, trad. Bernard Vitrac, PUF, Paris, 1990. (Bibliothèque d’histoire des sciences).

Jamblique, Vie de Pythagore ; trad. Alain-Philippe Segonds et Luc Brisson, Les Belles Lettres, Paris, 2011. (La roue à livres).

Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres ; éd. sous la direction de Marie-Odile Goulet-Cazé, Librairie générale française, Paris, 1999. (Pochothèque).

 

 

 


[1] Sans oublier 5% d’antijudaïne non diluée. On attend toujours l’étiquetage obligatoire à trois couleurs pour la daube de ce moustachu de sinistre mémoire. 


Dernières chroniques

Le 22 Novembre 2017
C’est munie d’une triple ceinture de chasteté, dont les clefs sont gardées dans trois coffres de la banque Zurix, que Cléo pénètre sur le plateau où (...)
Le 18 Octobre 2017
Prenons une bibliothèque d'avant J.-C. au hasard et une bibliothèque moderne. Nous remarquons aussitôt que la principale différence entre les deux (...)