Marcus Cornelius Rufus — Une vie à la belle époque... de Pompéi 15

L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve, dans la riche province de Campanie.

 

 

A 15 ans, Marcus se voit accorder par son père le droit d’assister aux banquets que celui-ci donne parfois aux personnages influents de la cité dans sa salle à manger. Caius compte ainsi commencer à apprendre à son fils son métier de citoyen car il est destiné à siéger un jour, comme lui, dans la Curie, au forum, parmi les citoyens éminents de Pompéi. Ce jour-là, le père de Marcus a convié à dîner pour la cena trois de ses collègues qui siègent avec lui au conseil de la cité et un personnage important venu de la ville voisine d’Herculanum, Pison en personne, le beau-père de Jules César. C’est dire si toute la maisonnée est en émoi pour cette soirée exceptionnelle ! Caius a renforcé l’équipe des esclaves cuisiniers en louant les services d’un maître-queux renommé. Dans le triclinium (la salle à manger) qui ouvre sur le péristyle de la domus, trois lits de banquet ont été dressés avec force coussins pour que chaque invité puisse s’y allonger à l’aise en s’appuyant sur le coude gauche afin de réserver la main droite pour prendre la nourriture. En tout sept convives, un nombre impair comme il se doit, avec Caius, son épouse et son fils. 

 

J-N. R. 

 

Retrouvez les précédentes chroniques de Marcus Cornelius Rufus – Une vie à la belle époque... de Pompéi


Dernières chroniques

Le 22 Août 2017
L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve (...)
Le 22 Août 2017
L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve (...)