Marcus Cornelius Rufus — Une vie à la belle époque... de Pompéi 16

L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve, dans la riche province de Campanie.

 

 

Le père de Marcus n’a pas invité Pison sans arrière-pensée. Comme beaucoup des personnages importants de son temps, le beau-père de César aime la philosophie et accueille dans sa superbe villa d’Herculanum un célèbre épicurien, Philodème de Gadara. Marcus en aura bientôt terminé avec ses études secondaires chez le grammairien Valentinus, et il lui faut maintenant penser à étudier la rhétorique et la philosophie auprès de maîtres réputés. Assurément Pison est l’un des mieux placés dans la région (car il n’existe pas d’école supérieure à Pompéi) pour conseiller Caius et, espère celui-ci, accepter que son fils vienne fréquenter le grand maître qu’il héberge. Aussi Marcus a-t-il décidé de mettre les petits plats dans les grands, sans pour autant jouer l’ostentation, et a-t-il choisi d’inviter quelque poète en vue pour charmer les oreilles de ses hôtes à la fin du repas. Lorsque les convives arrivent chez Caius vers 16 heures, ils sont accueillis par le maître et la maîtresse de maison tandis que des esclaves se précipitent pour les débarrasser de leurs toges, leur permettre de revêtir une tunique de banquet libre de tout lien et pratiquer des ablutions rituelles (pieds et mains) avant d’entrer, du pied droit et sans fouler le seuil, dans la salle à manger.

 

J-N. R. 

 

Retrouvez les précédentes chroniques de Marcus Cornelius Rufus – Une vie à la belle époque... de Pompéi


Dernières chroniques

Le 16 Septembre 2016
  Suivez pas à pas la vie de Marcus Cornelius Rufus, un jeune pompéien du Ier siècle avant J.-C.   Jean-Noël Robert Marcus (...)
Le 09 Septembre 2016
L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve (...)