Marcus Cornelius Rufus — Une vie à la belle époque... de Pompéi 21

L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve, dans la riche province de Campanie.

 

 

Marcus s’étonne du petit nombre de travailleurs serviles sur le domaine agricole de son père lorsqu’il faut accomplir rapidement des tâches aussi importantes que la moisson ou les vendanges. Caius explique alors à son fils qu’il ne se contente pas de contrôler les comptes avec son vilicus, mais qu’il organise avec lui le calendrier annuel de toutes les tâches agricoles à accomplir et que, lors des périodes de fort travail comme la moisson, il supervise l’embauche par son intendant d’un certain nombre de travailleurs libres, mais trop petits propriétaires pour se contenter de leurs maigres revenus, qui sont heureux de s’embaucher comme saisonniers sur les grands domaines. Marcus ne dissimule pas sa surprise : « mais alors, cela signifie que des hommes libres travaillent avec des esclaves sous l’autorité d’un esclave, ton vilicus ? - Exactement, lui rétorque Caius, et tu commences à comprendre que les esclaves sont des êtres humains comme nous. Ils ont simplement le malheur de n’être pas citoyens romains. Autrement dit, essaie de te rappeler que ces serviteurs doivent être traités humainement si l’on veut qu’ils accomplissent leur travail efficacement. »

J-N. R. 

 

Retrouvez les précédentes chroniques de Marcus Cornelius Rufus – Une vie à la belle époque... de Pompéi


Dernières chroniques

Le 16 Septembre 2016
  Suivez pas à pas la vie de Marcus Cornelius Rufus, un jeune pompéien du Ier siècle avant J.-C.   Jean-Noël Robert Marcus (...)
Le 09 Septembre 2016
L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve (...)