Senator

Comme son nom l’indique, ce jeu invite les joueurs à incarner des sénateurs à participer à des débats, représentés par des pions projets, et à défendre leur point de vue avec de l’influence (sous forme de cartes). Une partie se déroule en trois tours et il faut savoir économiser son influence pour ne pas tout gaspiller dès le début. D’autant que des assassins veillent (chaque poignée de cartes influence d’un joueur comporte également une carte assassin). Il faut aussi choisir des projets qui ne soient pas opposés entre eux et qui rapportent des pouvoirs intéressants au joueur. Original mais peu intuitif, ce jeu est modifié à chaque tour par des cartes événements qui en perturbent le cours. On est ainsi promené dans l’histoire de la République romaine puisque l’on rencontre aussi bien le sac de Rome par Brennus (-390) que la révolte de Spartacus (-73 à -71). On peut d’ailleurs déplorer dans ces cartes, entre autres, une erreur de latin (Socialis bellum pour Sociale Bellum) et une confusion entre Imperator et Dictator, malgré un consultant historique dont nous tairons pudiquement le nom.

3-5 joueurs, à partir de 8 ans, durée : 40-60 mn, E. Lang, éd.  Fantasy Flight Games, 2004, environ 20 €

http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/senator


Dernières chroniques

Le 03 Avril 2017
Le titre a de quoi faire frémir l’amateur puisque les courses de char avaient lieu au cirque et non dans l’amphithéâtre. Néanmoins, plus qu’une (...)
Le 18 Janvier 2017
Gladiatori permet d’incarner des gladiateurs de l’empire romain. Ce jeu conçu pour des joueurs aguerris repose sur la construction de son de (...)