Anthologie — Gorgias, Platon

Platon, Gorgias, 451d-453a, extrait de Platon, Gorgias, suivi de Gorgias, l’Éloge d'Hélène, introduction, notes et traduction par S. Marchand et P. Ponchon, Les Belles Lettres, 2016 (à paraître).

 

 

 

 

 

SOCRATE 

Dis-nous donc de quoi elle traite. Quel est le type d’êtres sur lequel portent les arguments dont se sert la rhétorique ?

 

GORGIAS

Les plus importantes des affaires humaines, Socrate, et les meilleures.

 

SOCRATE

Mais, Gorgias, ce que tu dis là est encore contestable, et n’est pas clair du tout [451e]. Tu as entendu, je crois, des hommes chanter dans les banquets le refrain : « le meilleur, c’est la santé ; en second vient la beauté ; en troisième, comme le dit l’auteur de la chanson, s’enrichir sans tricher ».

 

GORGIAS

Je l’ai entendu en effet. Mais pourquoi parles-tu de cela ?

 

SOCRATE

[452] Parce que, si à l’instant apparaissaient autour de toi ceux qui pourvoient aux biens que loue l’auteur de la chanson, un médecin, un maître de gymnastique, et un homme d’affaires, et que le médecin, en premier, te disait : « – Socrate, Gorgias te trompe. Ce n’est pas sa technique qui porte sur le bien suprême, mais la mienne. » Si moi je lui répondais : « – Mais toi, à quel titre dis-tu cela ? ». Il répondrait sûrement que c’est en tant que médecin. « – Que dis-tu donc ? Le produit de ta technique est donc le bien suprême ? » « – Comment la santé ne le serait-elle pas ?, dirait-il sûrement, et y a-t-il un bien plus grand qu’elle pour les hommes ? » [452b]. Et, si à son tour après cela le maître de gymnastique disait : « – Je serais bien étonné moi aussi, Socrate, si Gorgias pouvait te démontrer que sa technique produit un bien meilleur que celui qui provient de la mienne », je lui répondrais à mon tour : « – Mais toi, l’ami, qui es-tu et que produis-tu ? » « – Je suis un maître de gymnastique, dirait-il, ma tâche est de rendre le corps des hommes beau et fort ». À la suite du maître de gymnastique, l’homme d’affaires dirait j’imagine, du haut de son mépris pour tous les autres : [452c] « – Examine donc, Socrate, s’il te semble y avoir un bien plus grand que la richesse, chez Gorgias ou chez n’importe qui d’autre », nous lui dirions : « – Qu’est-ce à dire ? Est-ce que tu es producteur de richesses ? » « – Il semble bien. » « – À quel titre ? » « – En tant qu’homme d’affaires. » « – Eh bien quoi : estimes-tu, toi, que la richesse est pour les hommes le bien suprême ? », dirions-nous. « – Comment ne le serait-elle pas ? », demandera-t-il. « – Cependant, dirions-nous, Gorgias, ici présent, le conteste en soutenant que la technique qu’on trouve auprès de lui est la cause d’un bien plus grand que la tienne ». Il est clair qu’il répondrait après cela : « – Mais quel est ce bien ? Réponds Gorgias. » [452d] Allons, garde à l’esprit que c’est par eux et par moi que tu es interrogé, et explique ce que, toi, tu tiens pour le bien suprême pour les hommes, bien dont tu prétends être le producteur.

 

GORGIAS

C’est, en vérité, Socrate, le bien suprême et la cause tout à la fois de la liberté pour les hommes, et de leur pouvoir sur les autres dans chacune de leurs cités.

 

SOCRATE

Mais de quoi parles-tu ?

 

GORGIAS

De la capacité de persuader par des arguments les juges au tribunal [452e], les conseillers au conseil des Cinq-Cents, et les citoyens à l’assemblée comme dans toute réunion politique quelle qu’elle soit. Or, au moyen de cette puissance, tu auras pour esclaves aussi bien le médecin que le maître de gymnastique. Et quant à notre homme d’affaires, il s’avérera que c’est pour un autre qu’il s’enrichit, et non pour lui-même ; et cet autre ce sera toi, toi qui es capable de parler à la foule et de la persuader.

 

SOCRATE

Maintenant Gorgias, tu me sembles avoir montré très précisément quelle technique, à ton avis, est la rhétorique [453], et si j’y comprends quelque chose, tu dis que la rhétorique est productrice de persuasion, et toute son activité et son principe tendent vers cela. Ou bien soutiendrais-tu que la rhétorique est capable de produire quelque chose de plus que la persuasion dans l’âme des auditeurs ?

 

GORGIAS

En aucune façon, Socrate : tu me sembles l’avoir suffisamment définie, car tel est son principe.

 

 

 

 

 

 


Dernières chroniques

Le 18 Juin 2019
La Vie des Classiques vous offre un extrait des Métamorphoses (livre X) d'Ovide : Orphée et Eurydice.   De là Hymen s’en va (...)
Le 14 Juin 2019
La Vie des Classiques vous offre un extrait des Métamorphoses d'Ovide lues par Michel Vuillermoz, tiré du livre audio publié récemment par Les (...)