Arithm'Antique Bonus n°42 - Tout est nombre

Tous les jeudis, Antoine Houlou-Garcia vous fait aimer les mathématiques à travers la philosophie, l'art, la mytholgie et l'histoire antique !

Pour Pythagore, le monde peut s'expliquer par des nombres entiers et leurs rapports (ce que l'on appelle aujourd'hui les fractions). C'est donc un immense coup de tonnerre lorsque quelqu'un découvre l'irrationalité de racine de deux : la diagonale du carré n'est pas commensurable avec son côté. Jamblique raconte que les pythagoriciens n'étaient pas tendres avec ceux qui s'écartaient de la doctrine officielle :

"Certains disent que la divinité s’est vengée de ceux qui ont divulgué les enseignements de Pythagore : c’est ainsi que celui qui avait révélé la construction de la figure à vingt angles périt en mer, pour avoir commis un acte d’impiété (cette construction revenait à inscrire un dodécaèdre, l’un de ce que l’on appelle les solides parfaits, dans une sphère). Certains ont dit que celui[1] aussi qui avait révélé ce qui concerne l’irrationalité et l’incommensurabilité a subi le même sort."

Vie de Pythagore, 247

 

[1]. Il s’agirait d’Hippase de Métaponte.


Dernières chroniques

07 Novembre 2019
Tous les jeudis, Antoine Houlou-Garcia vous fait aimer les mathématiques à travers la philosophie, l'art, la mytholgie et l'histoire antique ! En (...)
24 Octobre 2019
Tous les jeudis, Antoine Houlou-Garcia vous fait aimer les mathématiques à travers la philosophie, l'art, la mytholgie et l'histoire antique ! (...)