Des élèves du Lycée La Bruyère de Versailles racontent... III. Lucie & Clarisse

Chaque semaine, des élèves du lycée La Bruyère de Versailles racontent leur rapport aux langues anciennes, leur lien si particulier à ces langues que l'on étudie de moins en moins...

Tout a commencé quand j’ai été attirée, vers l’âge de dix ans, par les peuples de l’Antiquité...

 Au fil des années, une civilisation s’est démarquée des autres : la Grèce antique avec sa culture et son patrimoine exceptionnel.

Rapidement, la mythologie grecque n’a plus eu de secret pour moi. C’était un sujet de discussion privilégié avec certaines de mes amies. C’était à celle qui en saurait plus que les autres.

 C’est en classe de 3ème que j’ai enfin pu choisir le grec en option. Ce fut une véritable et magnifique révélation qui m’a permis d’assouvir mon intérêt concernant cette civilisation et de me cultiver.

Cette langue me permet aussi de mieux comprendre l’origine de ma langue maternelle ainsi que son évolution. De plus grâce à cette option, j’ai tissé de nombreux liens avec des personnes comme moi, élèves ou professeurs qui ont, en commun, l’envie de partager leur passion.

En plus, j’ai eu la chance de faire avec ma classe un fabuleux voyage en Grèce qui restera certainement gravé dans ma mémoire pour toute ma vie.

Lucie STM – 1ère S

 

Aux couleurs du grec    

Lorsque la brume matinale se manifestait

Lorsque le soleil tardait à se réveiller 
Lorsque la brise fleurie venait m’effleurer
Lorsque l’astre réchauffant la Terre resplendissait
La tête basse, je marchais…

J’allais, sans grande motivation,
Au lieu où parfaire mon éducation 
Et chaque jour, j’en attendais la fin.
Mais un matin, un aperçu de nouveauté survint 
C’était du grec ancien…

Ma curiosité fut piquée 
Quoi de mieux que de découvrir un nouveau monde
Pour tromper l’ennui de mes journées ?
Je ne pus hésiter qu’une seconde
Je m’inscrivis…

Lorsque je vais en cours de grec ancien,
Une touche jaune colore mon tableau gris : la joie !
Le bleu s’y ajoute : un souffle de fraîcheur me parvint
Tandis qu’une pointe de rouge nait : signe d’une passion qui grandit en moi
Ma vie s’embellit …

Maintenant, je connais un nouvel alphabet,
Une nouvelle culture m’est donnée
Et tous les matins je pars motivée
Car je veux être appliquée :
La tête haute, je marche.                                   

Clarisse G. - 1ère S

 


Dernières chroniques

Le 19 Avril 2019
Chaque semaine, des élèves du lycée La Bruyère de Versailles racontent leur rapport aux langues anciennes, leur lien si particulier à ces (...)
Le 12 Avril 2019
Chaque semaine, des élèves du lycée La Bruyère de Versailles racontent leur rapport aux langues anciennes, leur lien si particulier à ces (...)