JACQUES TRÉMOLET DE VILLERS En terrasse avec Cicéron

« Une conversation entendue, un jour à midi, à l’heure de l’apéritif, à la terrasse d’un bar, à Corte, ressemblait comme une petite sœur aux conversations que Cicéron a relatées dans nombre de ses ouvrages, surtout dans les Tusculanes.
Cicéron parle avec les morts et fait parler les morts. De là à l’inviter dans mon village, à Vivario où, comme dans toutes les îles de la Méditerranée, les morts ne nous quittent pas, il n’y avait qu’un pas que nous avons vite franchi.
Et nous avons eu neuf nuits – qui font les neuf chapitres de ce livre – où nous avons parlé de la vieillesse et de la mort, de la souffrance et du bonheur, de la politique et du gouvernement, de la richesse et de la gloire, et, surtout de la patrie et de l’amitié.
Cicéron, comme tous les grands anciens,
déployait comme une aile
la ferme volonté de sa vie éternelle.”
Seule l’éternité est vraiment présente à tous les temps. »

Jacques Trémolet de Villers 

Les dialogues de ce livre reprennent ne varietur le texte de Cicéron. C’est là le tour de force de Jacques Trémolet de Villers.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Jacques TRÉMOLET DE VILLERS

Jacques Trémolet de Villers a fondé son cabinet d’avocats en 1974. Il s’est distingué dans de nombreuses affaires civiles et pénales dont certaines font partie de l’histoire judiciaire contemporaine. Également écrivain, il a, entre autres, édité et commenté le très remarqué Procès de Jeanne d’Arc, publié en 2016 aux Belles Lettres.

CICÉRON

Cicéron (106-43 avant J.-C.) fut l’un des plus brillants avocats de l’Antiquité, « le premier avocat de l’idée d’humanité » selon Stefan Zweig. Écrivain prolifique, il prit part aux heures explosives de la République romaine, notamment à l’un des plus fameux procès de l’histoire : l’Affaire Verrès. On lui doit de nombreux classiques, parmi lesquels L’Amitié, La Nature des dieux, Les Devoirs ou encore ses nombreux Discours.

Belles Lettres 15,90€