Le Latin au Parc

Bienvenue au Parc !

 

Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs impressions, sur l’apprentissage du latin : élève déjà initié ou totalement novice,  chacun souhaite les partager, avec son lot d’imprécision et de fulgurance. 

Les Romains levaient le pouce (d’ailleurs, nous ne savons pas !), certains jettent des tomates au jury, nous, au lycée du Parc, quand nous aimons, nous faisons « pschitt !»

C. L-G.

 

 

 

Semaine 8 :

C’est avec une fébrilité toute hypokhâgnale que nous découvrons les joies de la troisième conjugaison latine. Le modèle reste simple et similaire à celui des deux précédentes, malgré quelques délicates variations que les élèves modèles que nous sommes s’empressent de souligner, de surligner et d’entourer de flèches (rouges, de préférence). L’impératif parvient à compenser son manque de personnes par quelques exceptions qui réjouiront les plus fanatiques admirateurs de la langue de Cicéron. Quant à ce dernier, nous nous imprégnons de sa sincérité poignante et de la sagesse de ses maximes en découvrant les richesses du stoïcisme. Rien de moins carré que la pensée de cet orateur !

Nous vous disons « pschitt ! » et à la semaine prochaine !

H811 Florian

 

 

 

Semaine 9 :

Nous avançons dans notre parcours de maîtrise de la langue latine. Cette semaine nous avons poursuivi nos exercices dans la joie et la bonne humeur (oui oui) sur les démonstratifs hic, iste, ille ! De quoi en perdre son latin ! La proximité, l’éloignement, la valeur laudative, la valeur péjorative… Il faut dire que cette langue a quelque chose de fascinant quand on est en hypokhâgne et qu’il y a un véritable gouffre avec le lycée. Déjà l’étude de la langue en elle-même est beaucoup plus rapide et efficace (en témoignent les commentaires précédents) et l’on a une réelle  sensation d’apprendre et de progresser. Ayant fait du latin depuis le collège je craignais de m’ennuyer en étudiant des choses déjà vues et pourtant c’est une excellente remise à niveau ! À cela s’ajoute une bonne mise en avant de l’étymologie, la culture latine, de l’histoire romaine, ce qui rend la matière encore plus passionnante. À titre d’exemple nous avons étudié le rôle, signification et place de tombes et inscriptions tombales dans la culture romaine. Bref c’est vraiment avec cette matière en prépa que l’on comprend d’où l’on vient culturellement.

Nous vous disons « pschitt ! » et à la semaine prochaine !

H812 Xavier et Ugo

 

 

 

 

 

 


Dernières chroniques

20 Mars 2019
Bienvenue au Parc ! Sous la houlette de leur enseignante, Christelle Laizé-Gratias un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous (...)
18 Février 2019
Bienvenue au Parc ! Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs (...)