Les Humanistes - Michaele Marullo

Michaele Marullo (c.1453 - 1500), né en Grèce, commença vraisemblablement sa formation d’humaniste à Naples. Soldat mercenaire de profession, il vécut notamment à Naples dans les années 1470, où il était une figure familière de l’Académie Pontanienne et combattit à Otrante contre les turcs, avant de prendre le parti des rebelles lors de la seconde révolte des barons. Il vécut à Florence à partir de la fin des années 1480, protégé de la branche cadette des Médicis (Les « Popolano »).  Ses quatre livres d’Épigrammes, comportant notamment des poèmes amoureux à la façon de Catulle ou des élégiaques érotiques antiques, furent publiés à Florence en 1497, avec la plus grande partie de ses célèbres Hymnes à la Nature, d’inspiration lucrétienne. Après avoir participé à la vaine résistance de Forli à César Borgia, il mourut en 1500 en traversant à cheval le fleuve Cecina en crue ; on retrouva sur lui, dit-on, un exemplaire du De natura rerum de Lucrèce.