Édito - Soyons héroïques !

Amis des Classiques, soyons héroïques !

Qu’est-ce qu’un héros ?

Les Grecs ont donné une réponse profonde et fertile à cette question, nourrissant la réflexion des érudits, récentes ou plus anciennes : les héros étaient des divinités reconnues, mais humaines. Ils avaient connu le choc de la naissance et celui de la mort, ils avaient vécu des aventures extraordinaires les confrontant aux hommes, aux dieux et aux créatures fabuleuses. Après leur mort, ces femmes et ces hommes étaient jugés dignes d’une forme de culte.

Dans un livre inclassable, une exégèse ultra-moderne et très accessible, mariant le récit à l’essai et l’Antiquité au monde contemporain, Andrea Marcolongo nous apprend, à travers la légende des Argonautes telle que l’a racontée Apollonios de Rhodes à reconnaître notre part de héros, celui que nous avons la plupart du temps abandonné dans les oubliettes dans la vie active, quitte à vivoter comme des adolescents flétrissants et laborieux. Dans un style suave et subtile, La Part du héros nous invite à tourner les pages de notre vie à l’antique, sans craindre les épreuves ni les échecs, ni même l’amour, avec dignité, douceur et exigence, à être premier non par rapport aux autres mais par rapport à nous-même.

Mêlant culte et mythe, les héros, grecs ou contemporains, nous désarçonnent et nous font réfléchir : ces personnages, dont les fantômes hantent les quatre coins de notre imaginaire ludique, étaient loin d’être des modèles de vertus. Ainsi Achille, le meilleur des Achéens, mais aussi Hélène, Ulysse, Œdipe, Tirésias ou Médée sont des héros, des êtres immensément accomplis, mémorables, donc adorables.

Jason et les Argonautes ont été les premiers à voguer sur les mers, Armstrong et les spationautes les premiers à marcher sur la Lune, et vous , Amis des Classiques, quels héros serez-vous ?