Des élèves du Lycée La Bruyère de Versailles racontent... VI. Héloïse & Adeline

Chaque semaine, des élèves du lycée La Bruyère de Versailles racontent leur rapport aux langues anciennes, leur lien si particulier à ces langues que l'on étudie de moins en moins...

Héloise  – 1ère L

 

Comment décrire un cours de grec typique ?

Faut-il penser à ces étranges lettres torsadées que l’on écrit avec délice, aux myriades infinies de verbes à apprendre, à la chanson gutturale des déclinaisons ?

Faut-il se souvenir des mots qui s’obstinent à rester incompréhensibles, version après version ; de la grammaire remplie d’exceptions qu’il faut connaître, des heures passées le nez dans un texte pendant que dehors le jour se lève ?

Qu’est-ce qu’un cours de grec ? A cette interrogation, je réponds un unique mot : la thumanthropia.

Le sens de cette expression vous paraîtra sans doute étranger. C’est normal : forte de mon expérience d’helléniste, je viens de l’inventer.

Le point commun de ces innombrables leçons de grec, en effet, c’est ce sentiment qu’on découvre dans les textes antiques, ce que j’ai décidé de nommer thumantropia : malgré les millénaires qui nous séparent, malgré la barrière de la langue, les grecs anciens et moi, on se comprend. Parce que ce qui me frappe le plus dans ces phrases à moitié oubliées, c’est le sentiment d’humanité qui s’en dégage. Les humains quelques siècles avant J.-C. étaient les mêmes qu’aujourd’hui : si leur mode de vie, leur culture, leurs croyances étaient très différentes, les points communs que nous avons avec eux sont bien plus nombreux.

Eux aussi ils allaient admirer des athlètes musclés quand ils avaient du temps, eux aussi ils débattaient des mérites du maquillage, eux aussi ils se faisaient parfois accoster par un mec bizarre dans la rue.

Et quand, au milieu des monstres épiques, Ulysse pleure, désespérant de ne jamais pouvoir rentrer chez lui, on sanglote avec lui.

Parce que, ce qu’on ressent avant tout en faisant du grec, c’est la thumantropia : de θυμός, l’âme et άνθρωπος, l’Homme, c’est la touchante humanité que l’on découvre dans ce monde étrange qu’est l’Antiquité.

Adeline G. – TL – spécialité LCA Grec


Dernières chroniques

04 Octobre 2019
Suite à la parution de Mordicus, La vie des classiques vous propose un entretien exclusif avec Robert Delord.   Comment vous présenter (...)
27 Septembre 2019
À la suite à la parution de Mordicus, La vie des classiques vous propose un entretien exclusif avec Robert Delord.   Comment vous (...)