Marcus Cornelius Rufus — Une vie à la belle époque... de Pompéi 10

L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve, dans la riche province de Campanie.

 

 

Marcus grandit, et l’après-midi, il est tout fier d’accompagner son père aux thermes (de Stabies), dans la rue principale qui part du forum et se dirige vers l’amphithéâtre. Ce sont les plus anciens thermes de la ville avec deux sections séparées, l’une pour les hommes l’autre pour les femmes. Caius explique à son fils que l’établissement a bien évolué depuis ses origines et qu’il n’y a plus les petites baignoires en bois des premiers temps. Depuis que Pompéi est devenue colonie romaine, un fourneau qui distribue l’eau chaude a été mis en place, mais il ne peut pas savoir que plus tard, l’eau amenée par le nouvel aqueduc apportera un confort beaucoup plus important. Peu importe. Marcus et son père, après avoir déposé leurs vêtements au vestiaire, sont heureux d’aller faire quelques exercices dans la palestre avant de s’adonner à leurs ablutions dans la salle chaude et de se détendre dans la piscine d’eau froide qui se trouve à l’extérieur. Marcus s’amuse en particulier des latrines publiques qui accueillent de nombreux visiteurs en même temps et où les plus pauvres font la conversation aux mieux nantis dans l’espoir d’obtenir une invitation à dîner !

 

J-N. R. 

 

Retrouvez les précédentes chroniques de Marcus Cornelius Rufus – Une vie à la belle époque... de Pompéi


Dernières chroniques

30 Août 2017
Suivez pas à pas la vie de Marcus Cornelius Rufus, un jeune pompéien du Ier siècle avant J.-C.   Jean-Noël Robert Marcus Cornelius (...)
23 Août 2017
L’histoire de Marcus Cornelius Rufus débute en l’an 692 de Rome (soit 61 ans avant notre ère) dans la colonie romaine de Pompéi, à l’ombre du Vésuve (...)